Nombreux sont les étudiants souffrants de problèmes liés à leur santé mentale au sein de l’Université de Genève, pourtant leur accès aux soins n’est pas aussi important. Plusieurs raisons à cela, parmi elles figurent la peur d’être stigmatisé, le manque de temps et les conditions financières. L’université a pensé à une nouvelle ressource pour aider ces étudiant, en particulier ceux souffrant de symptômes dépressifs. La mise en place d’une application mobile nommée ACTIDOTE, développée par des professionnels de santé et des informaticiens, permettrait une amélioration d’une humeur dépressive et la prévention de la santé mentale.

IMG_6972.png

L’application ACTIDOTE propose un programme d’auto-assistance psychologique de 5 semaines durant lesquelles l’étudiant.e suivra un plan divisé en deux parties au cours duquel il ou elle observera ses symptômes et accomplira certaines activités dirigées dans l’objectif de retrouver une motivation et une meilleure humeur.

Lors de la première semaine, il est proposé à l’étudiant.e une phase d’auto-observation. Grace à des notifications, ce dernier est amené à recenser chaque jour son humeur et ses activités.
A la fin de cette première semaine, commence une nouvelle phase, phase dite
« d’activation » qui dure 4 semaines. Au cours de cette période l’étudiant.e est amené.e à engager dans deux types d’activités « antidotes » : activités de plaisir et activités de satisfaction/maîtrise. Respectivement elles correspondent à des activités qui sont généralement plaisantes ainsi que des activités qui ne sont pas forcément agréable à effectuer mais qui apporte un sentiment de satisfaction et de contrôle après leur accomplissement, comme par exemple, payer ses factures. Chaque semaine il ou elle est encouragé.e à faire 3 activités de chaque type. Cette pratique est fondée sur l’activation comportementale, qui est une approche thérapeutique utilisée en psychologie et qui repose sur l’idée que les actions que nous entreprenons influencent notre humeur et nos émotions. En encourageant l’engagement dans diverses activités, les personnes souffrantes de symptômes dépressifs pourraient voir leurs états s’améliorer.
Il est également proposé dans le programme une simulation mentale qui s’articule avec les activités entreprises. Les étudiant.e.s sont amené.e.s à imaginer l’action qu’ils ou elles ont planifiée avec une issue positive pour stimuler leur motivation à mener à bout leur activités.
L’avantage d’utiliser la technologie ici permettrait de pallier l’environnement dans lequel s’inscrivent les étudiants qui ne favorise pas leurs engagements dans une thérapie. Les différents obstacles mentionnés auparavant, tel que les problèmes financiers, semblent ne plus en être dans le cadre de l’utilisation d’ACTIDOTE. L’aide devient plus accessible.

Aujourd’hui l’application est soumise à une étude menée par le service de psychiatrie des HUG, le Centre Universitaire d‘Informatique (CUI) et le Pôle Santé et Psychologie de l’Université de Genève pour évaluer son efficacité. Elle pourrait être proposée gratuitement aux étudiant.e.s si les résultats de l’étude sont montrés bénéfiques.

IMG_6971.jpeg

Sources : https://kofam.ch/fr/portail-snctp/rechercher-des-essais-cliniques/etude/43246

https://www.unige.ch/actidote/application/files/8816/1166/5092/ACTIDOTE_fiche_information_IFV4.pdf

https://www.radiolac.ch/actualite/une-appli-de-lunige-pour-aider-les-etudiants-deprimes/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22607302/ https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31199319/

https://openai.com/blog/chatgpt

Articles récents

Les prothèses orthopédiques par impression 3

La médecine personnalisée... mais à quel prix ? De manière progressive mais sûre, la médecine personnalisée nous offre des outils plus efficaces et moins risqués pour le traitement de nombreuses pathologies : la mucoviscidose, le cancer, les…

La télémédecine: un avenir incertain ?

Selon la définition de l’OMS, la télémédecine englobe « la pratique de la médecine au moyen de techniques interactives de communication des données ; cela comprend la fourniture de soins médicaux, la consultation, le diagnostic et le traitement, ainsi que…

L’univers podcastien: la révolution audio

Les podcasts, ces émissions audios disponibles en ligne, sont devenus, au cours des dernières années, un compagnon quotidien pour de nombreuses personnes. C'est une méthode aisée pour se divertir, s'informer et apprendre de nouvelles choses. Au-delà de…

Actidote : une application pour la prévention de la dépression chez les étudiants ?

Nombreux sont les étudiants souffrants de problèmes liés à leur santé mentale au sein de l’Université de Genève, pourtant leur accès aux soins n’est pas aussi important. Plusieurs raisons à cela, parmi elles figurent la peur d’être stigmatisé, le manque…

Le diagnostic médical à l’ère de l’IA : Glass Health

Avec la montée en puissance de ChatGPT et ses versions actualisées, l'intelligence artificielle (IA) s'est imposée comme un sujet incontournable dans toutes les discussions. Son influence s'étend à travers tous les domaines de la société, suscitant un…